Trianon Block Party

Samedi 15 septembre
18h : Do the Right Thing
21h : BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Musique, Hip Hop, food truck et hommage à Spike Lee pour fêter la rentrée !
Rendez-vous de 17h à 21h devant le Trianon avec le DJ G HIGH DJO pour une battle de danse !
Food truck avec avec  Hot dog américains en vente

Do the Right Thing

De Spike Lee

U.S.A. | 1989 | Drame | 02h00
Avec Danny Aiello, Richard Edson, Giancarlo Esposito, Ossie Davis, Ruby Dee

séance

Samedi 15 septembre à 18h00  VO

À Brooklyn, c’est littéralement le jour le plus chaud de l’année. Mookie, un jeune afro-américain, est livreur à la pizzeria du quartier, tenue par Sal et ses deux fils, d’origine italienne. Chacun vaque à ses occupations, mais la chaleur estivale va bientôt cristalliser les tensions raciales.

Avec ce film en 1989, Spike Lee devient le chef de file du cinéma noir américain d'aujourd'hui : des rythmes rap du groupe Public Ennemy au look de ses personnages, adeptes d'une mode « streetwear » colorée et authentique, Do the right thing refléte une nouvelle culture urbaine et prend la température de la rue new-yorkaise. Et la température est très chaude dans ce coin de Brooklyn, montré comme un petit village où cohabitent plusieurs communautés raciales. Lancé sur le ton de la comédie, le film se focalise peu à peu sur des questions raciales qui engendrent une tension explosive.

Affiche du film Do the Right Thing

BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan

De Spike Lee

U.S.A. | 2018 | Comédie, Policier, Biopic | 02h14
Avec John David Washington, Adam Driver, Paul Walter Hauser, Jasper Pääkkönen, Topher Grace

séances

Mercredi 12 septembre à 21h00  VO
Vendredi 14 septembre à 18h30  VO
Samedi 15 septembre à 21h00  VO
Dimanche 16 septembre à 19h00  VO
Mardi 18 septembre à 18h30  VO

Ron Stallworth, un officier de police afro-américain du Colorado, a réussi à infiltrer le Ku Klux Klan local et devient presque le chef du chapitre local.

Dans ce film inclassable, entre policier, comédie et pamphlet politique, le réalisateur américain se moque de l’idéologie aussi idiote que meurtrière du Ku Klux Klan et cible aussi le président américain Donald Trump. Ce long métrage est surtout un hommage cinématographique à un policier afro-américain, Ron Stallworth, qui avait enquêté dans les années 1970 sur l’organisation suprémaciste blanche.

« Rappeler l’horreur absolue du racisme. Se moquer, sans relâche, de ces Blancs qui prétendent à la suprématie. Mettre la musique à fond (la bande son est géniale) pour noyer les affronts. Mais aussi, comme un leader du Black Power y exhorte son public, au début du film, dire et redire la beauté des Noirs. Les exhorter à la fierté. C’est là que Spike est le plus fort... Après avoir ri contre la bêtise la plus dangereuse, on a envie de lever le poing, comme dans les années 70 ».
(Télérama)

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage et à collecter des mesures d'audience.. En savoir plus

J'ai compris